Rdcap_logo_1.png

 

Pau: le procès d'une inversion de seringues à l’hôpital qui a failli coûter la vie d'un bébé

Le tribunal de Police va juger une jeune infirmière ce jeudi.

En juin 2013, elle a confondu deux traitements. Cette erreur a failli coûter la vie à un bébé de neuf mois.

Une erreur médicale est jugée devant le tribunal de police de Pau ce jeudi matin.

Une infirmière comparaît pour blessure involontaire sur un de ses patients. Les faits remontent au 12 juin 2013, dans le service de pédiatrie de l’hôpital de Pau. Le patient est un bébé âgé de 9 mois à l'époque. 

La Lumière était restée éteinte pour ne pas réveiller le bébé

La jeune infirmière était débutante à l'époque. Elle a provoqué un choc septique sur le bébé en inversant deux traitements. Ce soir là l’infirmière a préféré ne pas allumer la lumière dans la chambre pour ne pas réveiller le bébé. C'est à cet instant que l'incident s'est produit. L'infirmière se serait trompé dans le type de traitement injecté au bébé. Les seringue contenant le produit n'aurait pas été le bon. C'est lorsque l'infirmière de garde à relayé la jeune novice, qu'elle s'est aperçu de la réaction anormale du bébé. L'enfant s'en sort bien mais il a du passer 4 jours en réanimation pour s'assurer que le traitement injecté par erreur n'agissait plus. 

Une erreur de débutante

L'infirmière était débutante au moment de faits. Elle reconnait ses torts depuis le début. Elle n'aurait pas dû installer les deux traitements sur le même pied. L'usage veut qu'on les installe des deux côtés du lit pour limiter ce genre de méprise. La jeune femme est très affectée par cette histoire encore aujourd'hui.

Elle devra tout de même répondre de cet incident médical devant la justice à partir d'aujourd'hui à 09 H 00.