Rdcap_logo_1.png

 

Moirans : Il n'aura vécu qu'un mois, les parents vont devoir en répondre

Les parents du nourrisson retrouvé mort le 8 septembre dernier vont devoir s'expliquer

Un couple domicilié à Moirans a été placé en garde à vue par la gendarmerie lundi après-midi dans le cadre de l’enquête sur la mort de leur bébé, un petit garçon d’un mois, a appris le Dauphiné Libéré de sources concordantes.

Selon nos informations, le décès du bébé a été constaté samedi 8 septembre.

L'autopsie pratiquée a révélée de multiples fractures  à la tête, ainsi qu’aux jambes, a indiqué Jean-Yves Coquillat, procureur de la République de Grenoble.

Suite à cette autopsie, les gendarmes de l'Isère se sont rendus au domicile des parents mais ces derniers n'étaient pas chez eux. Ils ont pu être interpellés le lundi 17 septembre, soit une semaine plus tard. 

Violences et stupéfiants

Les deux parents sont déjà connus des forces de l'ordre pour des faits de violence et pour infraction à la législation sur les stupéfiants.

D'après les premiers éléments, les parents réfutent pour l'instant toute responsabilité dans la mort de leur nourrisson, parlant de "mort subite du nourrisson" malgré les graves lésions constatées lors de l'autopsie. 

Au terme de leur garde à vue et leur audition d'hier, Ils doivent être déférés ce mercredi devant un magistrat instructeur en vue de l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide aggravé.

 

Radio Capitole tient à rappeler que deux enfants meurent chaque semaine du fait de maltraitances.
Agissons pour que cela cesse, il en est de la responsabilité de chacun.