Rdcap_logo_1.png

 

GAP : Il frappe sa compagne durant 3 ans : «une femme a besoin de claques»

Un homme de 31 ans a comparu jeudi devant le tribunal correctionnel de Gap pour des violences conjugales commises durant 3 ans. 


Entre juillet 2015 et avril 2018, il a battu à de nombres reprises son épouse : coups de poing, de pieds, étranglement, coups de ceinture, menaces avec armes… 

Il n'hésitait pas à la frapper devant leur fille de 2 ans. 

Le calvaire a pris fin le 19 avril dernier. Ce jour là, le trentenaire frappait sa femme parce qu'elle ne l'avait pas remercié d'avoir préparé le petit-déjeuner. 

Durant la bagarre, le portable de la victime s'est déclenché par hasard et a appelé sa mère. Celle-ci a entendu la scène, qui était d'une violence inouïe, et a appelé les secours. 

Placé en garde à vue quelques jours plus tard, le suspect a alors expliqué qu'une femme "a besoin de claques dans sa gueule". 

Le prévenu a été condamné jeudi à 36 mois de prison, dont 18 mois avec sursis mise à l’épreuve pendant trois ans, et à verser 12 000 € de dommages et intérêts.