Rdcap_logo_1.png

 

Françoise LABORDE s'engage dans la lutte contre les maltraitances infantiles

Françoise LABORDE s'engage dans la lutte contre les maltraitances infantiles

"2 enfants meurent chaque semaine et tout le monde s'en fout"

Voici le triste constat établi par Françoise Laborde

Dans son livre son livre "Le Massacre des Innocents, les Oubliés de la République. " la journaliste lance ce cri d'alarme concernant cette réalité passée sous silence.

Des chiffres qui donnent le vertige

"Il y a 73.000 cas de maltraitance infantile identifiés par la police et la gendarmerie – ça veut dire qu'il y en a bien d'autres jamais déclarés. Ça fait 200 cas de maltraitance par jour"

  • Deux enfants sont tués chaque semaine des suites de maltraitances,
  • 300.000 enfants qui sont signalés aux services sociaux dont 160.000 qui sont retirés à leur famille .
  • 70.000 restent handicapés à vie à cause des maltraitances.

Selon Françoise LABORDE Cela se passe en France, et tout le monde s'en fout. Pourquoi? Parce que s'ils sont tués, par définition ils ne vont pas venir témoigner, et quand ils ont survécu ils préfèrent passer autre chose".

"On ne regarde jamais ce phénomène comme un phénomène de société, sauf quand il y a un cas d'infanticide, comme des bébés retrouvés dans un congélateur, mais le phénomène global de la maltraitance, on ne le voit pas", dénonce François Laborde.

Rajoutant

"Tous ces cas d'infanticides sont issus de familles qui sont connues et suivies par les services sociaux", 

Cette enquête est aussi un travail d’analyse sur ces maltraitances, ces morts d’enfants, dont on ne parle pas. Dans notre pays où tout semble être fait pour les protéger. Et ce en dépit souvent de la connaissance et de l’identification des maltraitances par les services sociaux, les voisins, les juges, qui tous maintiennent ces enfants chez leurs bourreaux. Et souvent en retire bon nombre de familles alors que cela n'est pas justifié, ce qui a les mêmes conséquences sur ces enfants.