Rdcap_logo_1.png

 

Disparition d'Antoine Zoia : un squelette découvert pendu dans une forêt

Un squelette a été retrouvé pendu samedi dans un massif forestier de Clarensac, dans le Gard.

Ce sont des chasseurs qui ont fait la macabre découverte. Des vêtements ont été retrouvés près du corps. 

Pour l'instant la victime n'a pas été identifiée. Une autopsie et une expertise ADN seront pratiquées prochainement. 

On ne peut s'empêcher de faire le lien avec la disparition d'Antoine Zoia. En effet, ce jeune homme de 15 ans avait disparu dans ce même village le 1er mars 2016. 

Cette après-midi là, Antoine avait quitté le domicile familial situé à Clarensac, sans ses papiers et sans son portable. Il avait simplement dit à son père et à son frère : "Je reviens". 

À 16 heures, il faisait un achat dans un commerce de la commune. Après, on n'a plus aucun signe de vie. 

La commerçante  ne cesse depuis de se rappeler le bref échange qu’elle a eu avec l’adolescent.

"Il n’avait même pas un sac à dos quand il est venu au magasin. Il avait les mains dans les poches. Comment voir qu’il allait complètement disparaître ce jour-là ? C’est pas possible…" 

"Pour l’instant aucun élément ne permet d’avoir quelque certitude que ce soit sur une identification compte tenu de l’état du corps et des vêtements. Néanmoins la famille d’Antoine Zoia a été prévenue de cette découverte" a déclaré le procureur Maurel de Nîmes. 

Retrouvez l'Interview donnée par M le Procureur de la République de Nimes :