Rdcap_logo_1.png

 

Deux ans de prison pour avoir brûlé Fudji, un berger allemand

 

Deux ans de prison, dont un ferme, avec mise à l’épreuve de deux ans.

C’est la condamnation infligée par le tribunal de Châlons-sur-Saône (Saône-et-Loire) à la trentenaire qui avait aspergé d’essence et brûlé un chien, rapporte Le JSL.

Fudji, un berger allemand, l’animal de compagnie de son ex-petit ami, était mort une dizaine de jours plus tard, des suites de ses blessures.

Outre la peine de prison, la femme de trente-huit ans devra verser 1500 euros à son ex-compagnon, et 1 euro aux diverses associations parties civiles. Cette éleveuse amateur ne pourra plus détenir d’animal. 

De nombreux défenseurs de la cause animale avaient fait le déplacement au tribunal.

DL